Désintox: le président Jovenel Moise a menti dans son discours du 14 février

Désintox: Non, le Sénateur Joseph Lambert n’a pas fait de tweet exigeant le silence du président
February 14, 2019
Désintox: Non, Jude Célestin ne s’est pas prononcé sur la crise actuelle
February 21, 2019

Après une semaine de mobilisation et de vives tensions dans les rues contre le Pouvoir en place, le président Jovenel Moise s’est finalement prononcé sur la conjoncture actuelle et en a profité pour essayer de détourner l’opinion publique sur la présence des membres du gang de Village de Dieu dans les manifestations du mercredi 13 Février dans la capitale.

En effet, avec un excès de zèle et de parole, Jovenel Moise a affirmé « que des officiels de la Fonction Publique manifestent à côté des chefs de gangs, qui sont activement recherchés par la justice haïtienne ». Ce qui est loin d’être vrai!

Le Mercredi 13 février dans la matinée, le présumé bandit chef de gang Arnel Joseph a investi les rues de la capitale avec ses acolytes lourdement armés. Il y avait effectivement un mouvement de protestation aux environs du bicentenaire au même moment. Des individus lourdement armés se joignaient à la foule dans cette manifestation mais il n’ y avait aucun élu.

D’ailleurs, le citoyen Arnel JOSEPH était en direct sur une station de radio de la capitale, livrant son point de vue par rapport à la situation du pays et se faisait acclamer parses partisans.

Par ailleurs, nos reporters ont constaté la présence de quelques députés dans la grande branche de la manifestation qui venait de la Commune Cité Soleil plus tard dans l’après midi, dans une foule qui allait être dispersée par les agents de la PNH aux environs du palais national.

Une autre branche qui s’est formée dans la commune de la Croix des Bouquets avait à sa tête le Maire Rony Colin, le Sénateur de l’Artibonite Youri Latortue et le Sénateur de l’ouest Antonio Chéramy.

Ces deux grands mouvements n’avaient aucun rapport avec la démonstration de force de la bande armée du bicentenaire.

Ceci dit, que les propos du chef de de l’État portent à équivoque.

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

×
Ekri nou sou WhapsApp