Désintox: Non, Clifford Brandt ne bénéficie pas d’une grâce présidentielle

Désintox: Non, cette photo n’a pas été capturée à Cornillon/Grand-Bois
March 5, 2019
Désintox: Non, l’ambassade du Canada en Haïti n’a pas annoncé sa fermeture définitive
March 6, 2019

Depuis quelques jours, une information qui circule sur les réseaux sociaux fait croire que le présumé kidnappeur Clifford Brandt a bénéficié d’une grâce présidentielle et serait libéré tantôt. La rumeur devient virale sur les trois grandes plateformes virtuelles (WhatsApp, Facebook et Twitter) depuis plus de 72 heures. Mais c’est une infox.

 « Une bonne nouvelle pour la famille #BRANDT! Le condamné Clifford Brandt vient de bénéficier une grâce présidentielle. Donc, autant que les étrangers et #Godson Orélus, ce dernier serait libéré dans les prochaines heures », pouvons-nous lire sur la page Twitter de Koudèy Sou Latibonit/Presse en Ligne (@KoudeyL), le 28 février 2019. 

Cette page ne contient que 12 abonnés, mais ce message devient viral sur WhatsApp, surtout dans les forums socio-politiques.

Analysons la publication!

L’auteur de la publication a fait mention du mot « Condamné » devant le nom de Clifford Brandt. Pourtant, le procès est toujours en cour.

Selon Radio Métropole, en date du 8 janvier 2019, « L’ex inspecteur de police, Edner Comé, considéré comme le bras droit de Clifford Brandt, devra répondre aux questions du tribunal criminel des Gonaïves le 15 janvier 2019 dans le cadre du procès de l’homme d’affaire. Le juge Denis Pierre Michel a décidé ce mardi de faire droit à la requête du ministère public en ce qui a trait à l’audition de cet individu qui est présenté comme l’élément moteur de l’enlèvement de Nicolas et Coralie Moscosso.». Nouvelle suspension du procès de Clifford Brandt.

De plus,  l’article 146 de la constitution haïtienne stipule, en ce qui a trait à la grâce présidentielle, que: « Le Président de la République a le droit de grâce et de commutation de peine relativement à toute condamnation passée en force de chose jugée, à l’exception des condamnations prononcées par la Haute Cour de Justice ainsi qu’il est prévu dans la présente Constitution ». L’article ne peut s’appliquer que quand  il y a « Condamnation ».

Par conséquent, l’information concernant une éventuelle grâce présidentielle, dans le dossier de Clifford Brandt est complètement fausse.

Le commissaire du gouvernement près du tribunal civil des Gonaïves Me Sérard Gazius, dément énergiquement la rumeur d’une éventuelle grâce présidentielle dans le dossier Brandt, lors de son intervention à la Radio Antenne Continentale (99.5 / Gonaïves).

Pour l’heure le procès du Clifford Brandt est toujours en cours.

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ekri nou sou WhapsApp
Powered by