Désintox: Non, le Premier Ministre n’aurait pas fait une requête d’1 million de gourdes par cadre de son cabinet

Désintox: Non, la police n’a dévoilé aucun suspect dans l’incendie de Radio Télé Kiskeya
December 23, 2018
Désintox: la Natcom rejette les nouvelles accusations de pot-de-vin
January 3, 2019

Port-au-Prince, le 30 décembre 2018._  Finalement la primature a décidé de démentir un document qui circule sur les réseaux sociaux depuis 72 heures,  faisant croire que le Premier Ministre Jean-Henry Céant aurait demandé à son administrateur de prélever au budget du « service d’intelligence », un montant d’1 million de gourdes en faveur de chaque membre de son cabinet.

La note de démenti a été publiée sur les pages officielles de la primature ce dimanche matin, alors qu’elle porte la date du 28 décembre 2018.

Durant les dernières 48 heures, nous avons contacté en vain le porte-parole de la Primature, la cheffe du cabinet et plusieurs membres du bureau, qui ne voulaient pas clairement se prononcer sur ce dossier. Pourquoi attendre 72 heures pour faire cesser la rumeur? C’est une question que Pascal Adrien (Porte-Parole de la Primature) devrait bientôt répondre.

Mais par contre, lors de notre première analyse, nous avons détecté plusieurs éléments troublants dans le texte. Par exemple les fautes d’orthographes: Prélevez devrait s’écrire avec un « R » au lieu de « Z », le premier ministre connait ses principes de base.  En plus, Jean-Henry Céant n’allait pas faire de faute dans sa propre signature, sinon il allait refaire la note.  

En gros la forme n’est pas correcte, ce genre de demande ne se fait pas par memo ni sans sceau. Nous pensons qu’effectivement c’est un faux document, mais nous avons des réserves à cause de l’hésitation du bureau du Premier Ministre. L’enquête se poursuit!   

Voici la note de démenti:

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

×
Ekri nou sou WhapsApp