Politique

Des dizaines de médias en ligne ont pris naissance ces 5 dernières années, en diffusant des informations instantanées sur les réseaux sociaux ou directement sur les portables, 24h/24 et 7jours/7. Certes, c’est un grand pas vers le progrès mais parallèlement des personnes mal intentionnées créent des fausses pages et des sites internet douteux pour faire de la diffamation ou de la propagande politique. Cette mauvaise pratique empoisonne la toile, enduit la population en erreur et réduit la crédibilité des médias en ligne professionnels, surtout concernant les sujets d’actualités.  

Sur la blogosphère haïtienne, c’est l’anarchie totale. Les internautes, certains médias, les proches su pouvoir ou de l’opposition utilisent d’anciennes photos pour tromper la vigilance de la population. Les politiciens avancent des faux chiffres et fausses histoires pour faire leur capital politique. Les Fake News circulent a profusion sur les réseaux sociaux. Tout ceci est possible parce qu’il n’y a pas encore de lois sur le numérique en Haiti.

Depuis trois ans, l’Association Haïtienne des Médias en Ligne (AHML) a créé un outil de verification des faits, T-check Haiti, pour lutter contre les infox.

ENGAGEMENT POUR L’IMPARTIALITE ET L’EQUITE

T-check Haiti est composé de 4 journalistes professionnels ayant plus de 10 ans d’expérience dans le domaine de la communication en Haiti. L’organisation n’a aucune position politique, ni religieuse, ni ethnique.

Les membres de ce fact-checker ne sont pas autorisés à faire partie d’un parti politique ou d’une organisation socio-politique.

T-check Haïti ne soutient ni la droite ni la gauche en politique. Nous sommes honnêtes et nous nous efforçons toujours de garder notre neutralité dans tous les cas. Nous luttons uniquement pour que la vérité soit révélée quelles que soient les conséquences.

Les résultats des enquêtes sont partagés avant tout sur le groupe Whatsapp de l’Association Haitienne des Médias en Ligne (AHML). Ce groupe virtuel qui fait la dernière évaluation des enquêtes, comprend une quinzaine de médias membres avec des lignes éditoriales diversifiées.

Tous résultats d’enquêtes, publiés sous forme d’articles, contiennent au moins une preuve (photo, vidéo, audio, lien) qui contredit une information/rumeur ou une déclaration d’un personnage public. L’existence des rumeurs doivent être aussi prouvées à l’aide de captures d’écran ou des liens.

Nous ne nous contentons pas de vérifier seulement la source suspecte, ce sont les preuves qui dictent nos conclusions. Nous ne faisons pas de plaidoyer et ne prenons pas position par rapport aux sujets que nous examinons.

ENGAGEMENT POUR LA TRANSPARENCE DES SOURCES

Nous voulons que nos lecteurs soient en mesure de vérifier eux-mêmes nos résultats. Nous fournissons toutes les sources avec assez d’informations que les lecteurs peuvent reproduire notre travail, sauf dans les cas où la sécurité d’une source peut être en danger (vu la situation d’insécurité en Haiti). Dans de tels cas, nous fournissions le plus d’informations possibles.

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Ekri nou sou WhapsApp
Powered by